Le moment présent pour les nuls

Après le lâcher-prise, le moment présent est un autre concept très à la mode actuellement.

Pourquoi donc? Peut-être parce que l’humain occidental a carrément perdu de vue sa capacité à vivre de manière simple, et en accord avec le rythme des saisons. Difficile de se reposer dans notre société qui va à 15’000 à l’heure, où les sollicitations de toutes sortes sont non seulement permanentes, mais également invasives. Le tout prenant place dans un monde en perte de repères et de valeurs, et où l’incertitude règne.

Mmmh, sympa comme tableau 😉 Je vous en prie. La bonne nouvelle, c’est que si nous n’avons pas grand pouvoir sur ce monde qui nous entoure, nous en avons en revanche un très grand sur nous-mêmes.

Et le plus puissant est probablement de retrouver notre aptitude innée à vivre le moment présent (comme les enfants!). Qui est-il donc?

C’est un endroit magique où il est impossible de:

  1. ressasser un passé de toute façon révolu
  2. s’inquiéter d’un futur que personne ne peut prévoir

Et c’est très, très reposant. En attendant de venir faire de la sophrologie avec moi pour apprendre comment habiter votre moment présent 😉 , voilà une technique toute simple pour vous y entraîner: utilisez vos 5 sens.

Connaissez-vous votre sens prédominant? On pourrait supposer par exemple que pour une personne qui a une excellente mémoire visuelle ou adore la photo, ce sera la vue. Pour ma part, je suis clairement une auditive. Je ne peux pas vivre sans musique. Lequel de vos sens vous permet de vivre vos émotions les plus intenses? Là est probablement la réponse.

Revenons au moment présent, avec cet exercice qui demande un peu d’entraînement,  beaucoup d’auto-observation, et l’envie d’oeuvrer à votre bien-être, évidemment 😉 Alors à chaque fois que vous vous observez en train de revisiter votre passé ou de vous angoisser pour demain, connectez-vous à votre environnement immédiat à l’aide de votre sens prédominant: pour moi l’auditive, ce sera d’écouter attentivement tous les bruits qui m’entourent. Pour un visuel, il s’agira de focaliser sur un objet, un paysage ou autre, et de le regarder vraiment. Le gourmet mangera un bout de chocolat (ou de saucisson) (ou les deux) en se concentrant sur les saveurs. L’adepte du toucher malaxera quelque chose dans ses mains (mais pas les fesses de la collègue de bureau). Enfin, celui ou celle qui aime appréhender le monde par l’intermédiaire de son nez sniffera un flacon d’huile essentielle ou tout autre substance sniffable à portée.

Facile! Je le redis, cela demande de l’entraînement, jusqu’à ce que le réflexe moment présent se génère automatiquement. Donc un peu de pain sur la planche au début, et de super bénéfices ensuite. Car vivre dans la sérénité même quand les choses se déchaînent autour de nous, c’est le pied 🙂

Un commentaire sur “Le moment présent pour les nuls

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s