La sémantique est mon amie – épisode 3

Avez-vous lu l’épisode 1? Oui, je vais poser la question à chaque fois 😉

Hop hop.

Petit rappel quand même… Nous parlons ici des mots et expressions qui ne servent clairement pas nos objectifs, surtout quand on les répète souvent, car ils ne sont pas (ou trop!) limbique-compatibles.

Ce peut-être un mot à connotation fortement négative, comme dans l’épisode 2, mais aussi un mot inutile.

J’appelle à la barre le verbe essayer.

Lequel ne doit pas follement inspirer notre cher cerveau… Essayez de vous gratter l’oreille, là maintenant.

Vous êtes vous gratté l’oreille? Alors vous n’avez pas essayé, vous l’avez fait.

Voyez? Une espèce d’entre deux qui ne veut rien dire. On peut soit « faire », soit ne « pas faire ».

En quelque sorte, « essayer » c’est éviter de s’engager, dans un sens ou dans l’autre. C’est flotter dans l’incertitude et le manque de clarté, autant envers soit qu’envers les autres.

Je fais, et j’assume, ou je ne fais pas, et j’assume aussi. Exemple: plutôt que « j’essaie de passer à ta fête ce soir », dire « je ne viendrai pas car je n’en ai pas envie ». Honnêteté, simplicité, efficacité. Franchement, la vie est plus fluide et agréable quand on se positionne!

Essayez, et vous verrez… 😀

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s